Épisode 3 : Valérian et la Cité des Mille Planètes

Nous vous avions promis que nous n’allions, cette fois, pas mettre deux mois avant de vous proposer un nouvel épisode. Promesse tenue : nous en avons mis trois ! Pour nous faire pardonner, c’est un nouvel épisode qui dure quasiment 2h30 bien tassées. Cette fois-ci,  on s’occupe du dernier chef-d’œuvre en date du Maître, à savoir Valérian et la Cité des Mille Planètes, adapté de la célèbre bédé de Christin et Mézières. Si vous avez reçu le film en DVD ou en Blu-Ray à Noël, réjouissez-vous. Vous allez pouvoir le déguster en bonne compagnie, qu’il s’agisse de votre premier visionnage comme Stéphane, ou que vous ayiez déjà dévoré les bonus comme Daniel. Comme à chaque fois, il n’est pas indispensable de regarder le film en même temps que nous pour apprécier Parle À Mon Luc, mais c’est tout de même chaudement recommandé !

Parle à mon Luc c’est l’équipe d’After Hate et de Super Ciné Battle:
Benjamin François aka Kwyxz
Stéphane Bouley dit Papa
Daniel Andreyev alias Kamuirobotics

Le logo est signé Fabien.
La musique du générique est signée Max Besnard.

Merci encore de votre fidélité, de vos retours et de votre enthousiasme. Bonne écoute !

7 réponses sur “Épisode 3 : Valérian et la Cité des Mille Planètes”

  1. Merci pour l’épisode mais j’ai l’impression qu’au bout du 2ème épisode, vous regrettiez déjà d’avoir lancé ce podcast? Il vous reste quand même Angel-A, les 3 Arthurs, LUCY!!!, etc
    En toute honnêteté vous prenez vraiment du plaisir à faire ça???
    Le cinquième élément était marrant à écouter mais entre Jeanne d’Arc et celui-là, ça ressemble plus à un chemin de croix pour vous qu’à de la déconne entre potes.

  2. 2 ème épisode que j’écoute (j’ai zappé Jeanne d’Arc) et j’ai vraiment du mal. Je prends beaucoup de plaisir à écouter SCB et After Hate mais là… on ne vous reconnaît pas.
    J’ai l’impression que tout est forcé : mauvaise foi forcée, blagues et rires forcés, et que vous vous forcez tellement à regarder des films que vous n’aimez pas et qui ne vous intéressent pas… On ne ressent aucun plaisir, du coup c’est dur à écouter. Sur celui-là j’ai l’impression que Daniel se faisait vraiment chier, qu’il faisait autre chose à côté et intervenait de temps en temps histoire de montrer qu’il était présent.
    Vous écouter parler de nanards c’est agréable et marrant, vous entendre descendre un mauvais film aussi, mais vous entendre subir ça en temps réel… je ne vois pas l’intérêt. Parfois je ressens le même malaise que quand je vois un mauvais One Man Show 🙁
    Dans le même style je préfère le podcast « 2h de perdues », au moins c’est condensé, on passe plus de temps sur les trucs qui ne vont pas, on ne subit pas les temps morts ou pertes de rythme des films.

    Désolé pour le retour négatif, mais si ça peut vous permettre de faire évoluer la formule… ou pas (ce podcast n’est peut-être pas fait pour moi).

    1. Hello et merci pour ton retour.

      Je n’ai qu’une seule question, puisque tu ne le mentionnes pas dans ton commentaire : est-ce que tu regardais le film en même temps ?

      Parce que si ce n’est pas le cas, ça explique les temps morts, le relatif manque d’intérêt, et un peu tout le reste. Nous sommes conscients que la formule ne s’adresse pas à tout le monde, il faut avoir l’envie de se farcir un film (souvent pourri) en même temps que nous et perso je reste convaincu que c’est assez inécoutable sans regarder le film en même temps. Donc tes remarques ne me choquent pas du tout !

      Mais de la même manière, nous ne voulons pas en faire une version condensée : tu le dis toi-même, 2h De Perdues le fait déjà très bien, et certainement mieux que nous ne le ferions. Nous voulons proposer quelque chose de différent, qui est certainement assez niche et pas pour tout le monde. C’est ainsi ! Navrés que la formule ne fonctionne pas pour toi, mais ainsi va la vie !

  3. Hello hello !
    Ecoute de ce troisième épisode terminée à l’instant. Merci beaucoup pour ces fous rires que l’on a pu partager avec vous !!

    Petit retour technique au cas où cela pourrait en intéresser d’autres (vu de Belgique) :
    – visionnage en parallèle à partir d’une version en VOD sur Proximus on demand ;
    – la version faisait 2h11 (au lieu de 2h17 pour la vôtre) ;
    – du coup, on se retrouvait régulièrement en avance sur vous (impression que notre version était légèrement accélérée ^^) mais en mettant pause de temps en temps vous nous rattrapiez et tout était en ordre.

    Mille mercis en tout cas pour ce podcast qui nous fait découvrir / redécouvrir les films de Luc Besson sous un nouvel angle (et me permet de troller mon beau père qui est un grand fan de Luc Besson… du Cinquième Element et de Valérian :p ).

    Continuez comme ça les gars ! On vous aime !

    Blu-Ray de Jeanne d’Arc commandé ! Cet épisode m’a donné du courage pour affronter l’épisode 2 o/

  4. J’ai testé plusieurs formules pour ce podcast :
    – Je connais très bien le cinquième élément, donc son écoute sans voir le film en même temps n’est pas gênant
    – Je n’ai pas vu Jeanne d’Arc (et je n’ai pas du tout envie de le voir), mais le commentaire audio se suffit à lui-même (mais j’ai quand eu besoin de voir le skate board de The Office, hilarant !)
    – J’ai écouté celui de Valérian sans voir vu le film. Puis je me suis infligé le film. Puis j’ai ré-écouté l’épisode, avec les images fraîches.

    Pour des raisons logistiques, je n’ai pas la possibilité de regarder d’une traite le film, ni d’écouter l’épisode en une fois, je ne peux donc pas profiter de l’expérience totale du podcast. Mais le format film puis podcast fonctionne bien comme ça chez moi !

    Bravo les gars, continuez ainsi (où en est le cinquième épisode d’ailleurs ?) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.