Épisode 6 : Arthur et la Vengeance de Maltazard

Huit mois d’attente pour le sixième épisode de Parle À Mon Luc, notre podcast de commentaires audio de l’œuvre de Luc Besson. On a décidé de passer en mode survie et de regarder la suite d’Arthur et les Minimoys. Pourquoi celui là ? Déjà, on est bête ou fou ou peut-être les deux.

Arthur et la Vengeance de Maltazard est, dès sa première seconde, moins bon qu’un autre film avec Vengeance dans le titre, celle de Morsay. Difficile de décrire cette expérience qui, objectivement, est encore plus mauvaise que le premier épisode. Sans spoiler, on peut dire, néanmoins, que c’est un film à twist. De fait, c’est l’épisode le plus Shyamalan de Parle à Mon Luc et on remercie les quelques personnes à l’avoir de ne pas nous avoir gâché la surprise.
Autre chose importante à noter, c’est l’épisode qui a le plus suscité le débat au sein de l’équipe. De fait, est-ce l’épisode le plus intéressant de Parle à Mon Luc ? U decide.
Le son de Benjamin François est un peu nul. Mais c’est sa faute, il ne respecte même plus Luc.

Alors mettez votre DVD en pause sur le logo Europacorp, et lancez la lecture du film à notre top. Et bon courage.

Épisode 4 : Arthur et les Minimoys

Après des semaines d’attente, voici enfin le nouvel épisode. On vous a donné la parole, vous avez vôté (sur notre compte twitter), ce sera Arthur et les Minimoys. Et si ça vous enchante, c’est que vous êtes sadiques. Vous allez pouvoir le déguster en bonne compagnie, qu’il s’agisse de votre premier visionnage comme Kwyxz, votre douzième comme Papa ou votre premier « mais très documenté » comme Daniel. Comme à chaque fois, il n’est pas indispensable de regarder le film en même temps que nous pour apprécier Parle À Mon Luc, mais c’est tout de même chaudement recommandé.

Parle à mon Luc c’est l’équipe d’After Hate et de Super Ciné Battle:
Benjamin François aka Kwyxz
Stéphane Bouley dit Papa
Daniel Andreyev alias Kamuirobotics

Le compte twitter.
Le logo est signé Fabien.
La musique du générique est signée Max Besnard.

Merci encore de votre fidélité, de vos retours et de votre enthousiasme. Bonne écoute !